Extraction des dents de sagesse : vers qui se tourner ?

Les dents de sagesse, aussi appelées les troisièmes molaires, font souvent apparition à la jeunesse. En chirurgie buccale, leur déracinement est la tâche la plus fréquente. La question est donc de savoir vers qui se tourne pour faire l’extraction des dents de sagesse.

Tout savoir sur les dents de sagesse

Tout d’abord, la dent de sagesse apparaît dès l’adolescence. Plus précisément, dans l’intervalle d’âge de 16 et 25 ans. Concernant la place, elle est située à l’arrière de la deuxième molaire. Comme elle a moins d’espace dans l’arcade dentaire, elle est plus à risque de gênes. Cependant, les dents de sagesse sont parfois douloureuses lorsqu’elles débutent leur poussée. En général, on possède 4 dents de sagesse, mais le nombre peut varier selon les individus, diverses personnes en ont moins et d’autres plus.

Quand enlever les dents de sagesse ?

En général, un examen radiologique et clinique est exécuté par un dentiste pour savoir si l’extraction des dents de sagesse est nécessaire. Cela doit être réalisé dans divers cas : lorsqu’elles sont en mauvaise position ou n’ont pas d’espace pour sortir naturellement. De ce fait, elles peuvent être la cause de caries ou de douleurs des autres dents voisines. Ainsi, la poussée d’une dent de sagesse mal positionnée peut entraîner une mauvaise disposition des dents par absence d’espace. Ce n’est pas tout, en cas de péricoronarite (infection et irritation de la gencive autour d’une dent relativement sortie), on peut aussi enlever une dent de sagesse.

Extraction des dents de sagesse : vers qui se tourner ?

Pour y répondre, le stomatologue ou le chirurgien-dentiste est la personne compétente et la meilleure solution pour extraire les dents de sagesse. Il est un spécialiste de la santé qui est en charge de l’art dentaire. Lors d’une visite chez ce professionnel, il vous annonce qu’il est indispensable ou non d’extraire une ou plusieurs de vos dents. Certes, l’extraction des dents de sagesse n’est pas spécialement bonne. Pour autant, elle provoque davantage de douleur et de gêne à proprement parler. Alors, il est recommandé d’écouter et suivre les conseils d’un dentiste si ce dernier vous propose d’extraire vos dents de sagesse. Ses raisons ne doivent pas être sous-estimées et sont justifiées.

Par conséquent, l’extraction pourra se faire en une ou deux fois selon le nombre de dents à extraire et sa disposition. Ainsi, les techniques d’extraction peuvent être variées. Par exemple, si la position des dents de sagesse est compliquée, elles peuvent être coupées par petits morceaux.

Quelle est la meilleure mutuelle pour l’orthodontie ?
Pourquoi doit-on faire une greffe osseuse avant d’y poser un implant ?