Traumatisme de la face : quelles nouvelles évolutions chirurgicales ?

Un choc violent entraîne le plus souvent un traumatisme de la face. Et malheureusement, 30% des cas traités concernent les fractures du visage. Toutefois vous pouvez faire appel à un spécialiste en chirurgie buccale et maxillo-faciale pour assurer la réparation des dégâts.

Comment réparer une lacération ?

Pour le meilleur des cas, un accident grave ne laisserait que des lésions superficielles. Ce type de traumatisme porte le nom de lacération, car il ne s’agit que de simples suture. Ainsi, le chirurgien devrait effectuer des points de sutures, afin de réparer les dommages. Toutefois, cette réparation doit se faire dans de brefs délais avec grande minutie. Cette précipitaion s’explique par la dissipation de l’effet de l’anesthesie, car les nerfs du patient devraient être supprimés. A savoir, toute cette intervention se fait à l’aide d’un fil ultra-fin et d’une aiguille, pour que les cicatrices deviennent plus discrètes. Cependant, le patient devrait attendre 2 semaines au maximum avant de retirer ses fils. Par surcroit, il est tenu de traîter la zone cicatrielle à l’aide d’une crème ou d’une pommade pendant une durée déterminée, dans le but de faire disparaître totalement les cicatrices. Tout au pire, les lésions peuvent être tellement profondes, qu’elles arrivent à atteindre les fibres nerveuses. Pour ces cas exceptionnels, le patient doit avoir recours à une chirurgie reconstructrice.

Comment réparer le choc d’une couronne dentaire ?

Le traumatisme de la face peut aussi toucher la zone dento-maxillaire et mandibulaire. Les dommages à cet endroit surviennent également suite à un choc violent. Malheureusement, la réparation d’un traumatisme dento-alvéolaire est l’extraction dentaire. Ce procédé chirurgical a pour objectif de réduire les risques d’infection et de défiguration. À des fins esthétiques, une réimplantation de la dent extrainte est possible. Cependant, la mise en place d’une atelle est obligatoire, car la dent réimplantée ne sera pas forcément bien alignée. Sinon, il existe des situations où il y a traumatisme sans qu’il ait fracture, cela concerne les subluxations. Ces cas sont complexes et exhortent une intervention immédiate de l’expert, afin d’éluder toute forme d’infection.

Comment réparer une fracture faciale ?

Ici, il s’agirait des pires des cas, car une fracture faciale s’avère extrêmement complexe. Ce type de traumatisme de la face pourrait engendrer un détachement de la zone maxillaire ou mandibulaire, une fracture de l’os malaire, ou de celui de l’orbite. Inopportunément, seul un expert et une radiographie peuvent émettre un diagnostique concernant les détériorations. De plus, ce type d’intervention n’est pas uniquement d’ordre esthétique, mais doit parallèlement assurer la fonctionnalité du visage.

Quelle est la meilleure mutuelle pour l’orthodontie ?
Extraction des dents de sagesse : vers qui se tourner ?